Restez connectés / Connect with us:

La rage

Raton_laveur

La rage est une maladie virale mortelle et contagieuse qui s’attaque au système nerveux des mammifères, y compris celui de l’humain. Lorsque le virus atteint le cerveau, il causera l’arrêt du fonctionnement graduel des organes internes puis la mort de l’individu infecté. Le virus prend généralement de 30 à 60 jours pour se rendre au cerveau, selon la partie du corps atteinte et la gravité de la blessure. Plus le site de l’exposition est près de la tête ou plus elle est importante, plus la maladie atteindra rapidement le cerveau. Lorsque le virus atteint le cerveau, les symptômes de la maladie apparaissent. L’administration d’un vaccin rapidement après l’exposition permettra de prévenir le développement de la maladie. Par contre, dès l’apparition des premiers symptômes, la mort est inévitable. Par conséquent, consultez un médecin ou contactez Info Santé au 811 le plus tôt possible à la suite d’une exposition à risque (morsure, griffure, etc.) avec un mammifère sauvage.

Transmission

En Amérique du Nord, la rage est présente chez plusieurs animaux sauvages. Les principaux mammifères terrestres affectés sont le raton laveur, la mouffette et le renard. Par contre, la majorité des cas de transmission de la maladie à l’humain ont été associés à la chauve-souris. Le virus, présent dans la salive, est généralement transmis lorsque l’animal mord, griffe ou lèche un autre animal ou une personne. Le risque d’infection par le sang, l’urine et les excréments est très faible. La rage ne peut pas traverser la peau intacte, mais elle peut également entrer lors d’un contact de la salive de l’animal infecté avec une muqueuse telle que le nez, la bouche, les yeux ou une plaie existante.  À la suite d’une exposition à risque, lavez la plaie avec de l’eau et du savon pendant 10-15 minutes, immédiatement ou dès que possible même si des heures se sont écoulées depuis l’incident.

Symptômes chez l’homme

Les premiers symptômes de la rage sont habituellement un picotement au niveau de la plaie, de la fièvre, un mal de tête ainsi qu’un sentiment général de malaise. Par la suite, des hallucinations ou de l’insomnie peuvent survenir et la production de salive sera grandement accrue. Finalement, des troubles neurologiques comme des spasmes musculaires, des tremblements, de la difficulté à respirer ou avaler et de la confusion peuvent apparaitre.

Symptômes chez l’animal

Les premiers signes à apparaître chez les animaux sont le manque d’appétit, la fièvre, les vomissements, la constipation ou la diarrhée. Toutefois, en tout temps, il faut se méfier si un animal sauvage ou domestique présente un comportement étrange ou anormal comme de l’agressivité, l’excitation, la désorientation, l’isolement, la paralysie partielle ou l’absence de peur de l’homme.

Rôle des piégeurs

Au Québec, après la découverte de cas de rage du raton laveur en 2006, le ministère a pu compter sur la collaboration de la Fédération des Trappeurs Gestionnaires du Québec (FTGQ) pour embaucher des piégeurs professionnels pour aider à atteindre l’objectif d’éliminer cette maladie de la province. Des opérations annuelles de surveillance et de contrôle sont effectuées en Estrie et en Montérégie depuis 2006. Grâce aux efforts déployés, un seul cas de raton laveur infecté par la rage a été détecté depuis 2010. Pour plus d’information sur le plan gouvernemental et le rôle des piégeurs dans la lutte contre la rage du raton au Québec, visitez le site internet www.rageduratonlaveur.gouv.qc.ca.

rage du raton

Pour plus d’informations :

https://www.inspq.qc.ca/zoonoses/rage

http://www.phac-aspc.gc.ca/im/rabies-faq-fra.php

http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs099/fr/

https://www.cdc.gov/rabies/ (en anglais)